Riobamba, tu me mets en joie !

Publié le par melanie joly


Le dimanche à Riobamba est très calme… Nous décidons de partir à Guano pour la journée, assister à un festival de musique. Il se situe en réalité dans le jardin attenant à cette église. Alcool prohibé sur le terrain, mais jongleurs et fildeféristes se passent des pétards presque obligatoires.



Les fanions laissent présager une ville en fête, dans quelques minutes… On aurait dû se méfier lorsqu’une commerçante, située au cœur de la ville, nous répond qu’elle n’a jamais entendu parler de cette manifestation.



On reste en tout et pour tout 3h à Guano, le temps de s’enfiler un bon déjeuner dans le resto couru de la ville (plats aux saveurs franchement chifa - chinoises) et on rentre fissa. Le soir, nous fêtons notre séparation du lendemain dans une auberge à 2 pas de l’hôtel.



La nourriture est franchement honorable, le service au poil et la décoration assez surprenante, je vous laisse admirer la collection de masques, avec Sadam en haut à gauche…




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carole PERISSON 02/12/2009 17:46


Merci Mélanie, tout est ok maintenant, ça fonctionne....... C'est rigolo ce que tu nous racontes, c'est pas du tout ce à quoi je m'attendais . Très intéressant et parfois surprenant... Peut-être se
réveillent-ils de la période d'hiver et que dans quelques temps, l'ambiance va être chaude? ...