Huaraz, etc.

Publié le par melanie joly

037.Huaraz

Parties de Huanchaco à la recherche des montagnes, du froid, des paysages verdoyants, et des nombreux acs dont la région regorge, nous ne sommes pas déçues…

 


038.Huaraz

Nous arrivons donc à Huaraz, mardi 22 décembre, après une nuit de plus dans le bus. Comme à notre habitude, nous testons un hôtel et décidons d’en changer illico lorsque nous réalisons que notre chambre n’est pas chauffée et se trouve, de surcroît, dans une cour jamais ensoleillée…

 

039.HuarazVelo 

Nous atterrissons donc dans une autre guest, conseillée par un couple d’Australiens, tenue par un guide de randonnée à vélo. Ca tombe bien, c’est justement notre programme du lendemain ! 

 


040.HuarazVelo 
Le temps de poser nos bagages, de profiter quelques minutes du beau temps sur la roof-terrace, de choper
un coup de soleil et nous réservons nos vélos pour le lendemain…

 

 

041.HuarazVelo

Dorit flippe un peu, parce qu’elle n’a jamais fait de mountain bike, mais finalement, comme je l’en ai assurée, tout se passe à merveille.

 

 

042.HuarazVelo

Certes, notre guide ne nous attend pas vraiment ; certes, il n’a pas réalisé la taille minuscule des doigts de Dorit, qui l’empêche de freiner correctement ; certes, le temps se couvre… mais on parvient tout de même à rentrer 2 secondes exactement avant le déluge.

 

 

043.HuarazVelo

Et, en plus de profiter des paysages - la route est très simple, assez plate -, on a même le temps de boire un café dans un lodge perdu, tenu par un Anglais, qui propose à ses guests de payer ce qu’ils veulent.  

 

 

044.HuarazRando

Le lendemain, re-belote, mais à pied. On demande à un taxi de nous déposer à l’entrée du Parc National Huascaran, et nous partons à la recherche du Lago 69, en compagnie de Sandra, Asutralienne qui s’offre un voyage de 3 mois en Amérique du Sud pour ses 50 ans !

 

 

045.HuarazRando
Il faut théoriquement 3h pour y arriver, et 2h pour en revenir. Vous l’aurez peut-être deviné… on ne l’a
jamais trouvé ! Le lac ci-dessus, c’est celui devant lequel notre chauffeur nous a arrêtées le temps de prendre quelques photos.



046.HuarazRando

En chemin, on rencontre une jeune Coréenne qui parle un anglais très sommaire et qui a rebroussé chemin lorsqu’il s’est agi de traverser une rivière. On l’a prise sous notre aile. 



047.HuarazRando

Il a fallu rebrousser chemin à 12h30, pour éviter la pluie diluvienne. On a malgré tout apprécié cette longue balade de 5h30, parsemée de rivières, cascades, sommets enneigés, volcans, etc. 

 

 

048.Huaraz

Le lendemain, 25 décembre, repos. On se promène un peu dans la ville, qui, une fois encore, s’anime autour de l’avenue principale. On s’étonne précisément du nombre de boutiques ouvertes et de la foule qui envahit les rues.

 

 

049.Huaraz

Les ouvriers, eux, sont en vacances… Un déjeuner et un dîner agrémenté de quelques boissons alcoolisées plus tard, nous nous séparons de Sandra qui remonte en Équateur, et nous préparons à partir le lendemain matin à Chacas.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article