Baños

Publié le par melanie joly


Nous arrivons dimanche après-midi à Baños, ville thermale en cuvette, entourée ici encore de volcans. La première impression, après 5h passées dans 3 bus différents, est plutôt bonne. La deuxième moins… Même si notre hôtel, très calme et situé à l’extrêmité de la ville, se trouve au pied d’une cascade : Baños est peuplée d’hôtels pour touristes et d’agences qui proposent balades en VTT, rafting, saut à la corde d’un pont ou séjour en forêt amazonienne. Et il n'y pas un chat dans les rues, passés 20h. Nous continuons malgré tout de croiser quelques voyageurs aperçus lors de nos précédentes haltes.



Lundi matin, temps de chien. Nous décidons de rester calmes. Au programme : baignade aux thermes de la Vierge, au pied de notre cascade, balade, massage.

 



Trois bassins d'eau froide, tiède et chaude. Prière de ne pas nager, interdiction de fumer ou boire, mais on peut cracher par terre, à en croire les habitudes des Équatoriens…



Nous ne sentons même pas les gouttes de pluie, tant la chaleur de l'eau nous engourdit…



Le nombre de commerces, identiques, et la taille de la ville sont un changement radical. Après 7 jours, de calme et d'isolement quasi-total, le retour au bitume nous laisse une impression étrange. Les relations avec les gens s'en ressentent également.



Mais il reste malgré tout quelques enseignes peintes qui font mon bonheur et celui de mon appareil-photos.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carduner 30/11/2009 11:01


des massagggessssssss..... alors, par rapport à ceux de la rue Lamarck?? hein? (rires)


céline 28/11/2009 22:28


Eh j't'avais pas dit que c'était chantmé Banos!!
Bon 15 ans après ça a pu changer un peu... Ca a peut être en effet perdu un peu de son authenticité...
Continue de kiffer à bientôt
Céline et Nina qui saquatte pour une raclette!!
Bisssssssssssous